Cie-Moi-peau-Web-5-sur-5.jpeg

artiste accompagné par Danse à tous les étages dans le cadre du réseau Tremplin (2018/2021)

VICTOIRE

COMPAGNIE MOI PEAU

Sébastien Laurent

travail en cours

JUIN

2

BREST

Cie-Moi-peau-Web-1-sur-5.jpeg

Victoire est un projet d'adaptation du spectacle Victorine pour des espaces non dédiés : bibliothèques, médiathèques, écoles, etc. Victoire est une proposition de lectures dansées du livre de Claire Cantais VOTEZ VICTORINE. Lectures au pluriel car il s'agit d’engager différents procédés et niveaux d’interprétation de cette œuvre littéraire. Victoire retrace l’histoire d’une libération et d’une prise de pouvoir d'une femme - Victorine - qui brise ses chaînes et devient maîtresse du jeu. L’enjeu de cette pièce est de montrer le mouvement de cette libération, en convoquant l'histoire de l'art, l'histoire des femmes, l'histoire d'une héroïne.

Victoire aborde diverses questions sur la condition féminine, la représentation des femmes dans les œuvres d’art, l’indépendance et l’éducation. Les questions du costume et de son absence y sont également abordées. L’habit fait-il le moine ? Victorine, victime d’une mauvaise farce, est contrainte de se débarrasser de ses vêtements. Elle saisit l’occasion d’en endosser d’autres et de changer ainsi son apparence et son aperçu de genre et donc son statut social.

SÉBASTIEN
LAURENT

CRÉDITS

Chorégraphie, mise en scène : Sébastien Laurent
Interprétation : annabelle rosenow, sébastien laurent
Illustrations, textes : claire cantais
Scénographie : sébastien laurent
Assistant mise en scène : victor assie, stéfany ganachaud, fanny catel
Musique : scarlatti : 52 sonatas par lucas debargue
Musique additionnelle : damiano foà
Création lumières, animation video, régie : damiano foà
Costumes : océane duboin-huberson
Construction : franck bourget

Photos : Vincent Curdy


Coproductions : expansion artistique, le-grand-quevilly - abbaye de Royaumont - Chorege, CDCN de falaise - Le rive gauche, SC danse, St-Etienne-du-Rouvray - Centre culturel pôle sud, Chartres de Bretagne - Théâtre de l’arsenal, Val-de-Reuil
Soutiens : ÉPOQUE, salon des livres de caen - Danse à tous les étages - Tremplin - Théâtre des 4 saisons, SC de Gradignan - L’étoile du nord, CDCN de paris - ODIA et le festival MOMIX

Interprète, il collabore avec Nathalie Pernette pendant treize ans, avec Tomeo Vergès depuis sept ans, avec La compagnie Sans Soucis (théâtre / marionnettes), Le collectif Le Clair Obscur, Jean-François Duroure, Jean-Claude Gallotta, Christiane Blaise, Silenda, Heddy Maalem, Doug Elkins (New-York), Jean Pascal Gilly, Editta Braun (Salzbourg), Evelyne Castelino (Genève), Gisèle Gréau, Emmanuel Grivet, Laurent Falguiéras, Sophie Quénon… Il participe à des performances et improvisations en scène et en espace public (Palais de Tokyo, Wiels centre d’art contemporain de Bruxelles, Suzanne Dellal de Tel Aviv, Panorama de Rio de Janeiro…).
En parallèle à son travail en danse, il se forme à la photographie. Ses recherches s’articulent autour des représentations du corps et sur l’engagement physique dans le processus photographique. Plusieurs expositions / performances voient le jour comme Le Sourire ou Bestial. Ses oeuvres sont publiées dans Réponses Photo (Nouveau Regard), Travail et Sécurité, Actes de la Recherche en sciences sociales. Ses photographies sont régulièrement choisies pour des programmes et affiches de théâtre ou pour la presse culture (Théâtre de la Ville…). Plusieurs prix récompensent son travail photographiques (ILFORD Noir et Blanc, KODAK dotation Tri-X, magazine Réponses Photo – Nouveau Regard). En 2017, il participe comme photographe au projet CLEA du CDC La Briqueterie avec Sandrine Maisonneuve. Il anime de nombreux stages et ateliers de danse et de photographie pour la compagnie Pernette, au Centre Chorégraphique National de Caen et pour la compagnie Moi peau.
Il est engagé dans le dispositif « Danse à l’école », initié par le Centre Chorégraphique National de Caen.
Il fonde la compagnie Moi peau en 2013 et crée Avis contraires en 2014, Contagion en 2015, Soli.des en 2017, Sourdre en 2018 et Désenchanter (ré enchanter) en 2019.
Il réalise le film Territoires en ÉlectroCardioGammes à l’Hôpital Jacques Monod de Flers (61), dans le cadre du projet DRAC « Culture à l’hôpital ».
En 2016, il est artiste associé à la 14ème édition du festival de Falaise Danse de tous les sens.
En 2017-18, à la demande du Trident Scène Nationale de Cherbourg, il crée Cetacea avec vingt-cinq danseurs amateurs, habitants du Cotentin.

PARTENAIRES DE L'ÉVÉNEMENT